les actualités des jardiniers solidaires

Bonsoir amis jardiniers solidaires,

c’était attendu et la Maison des associations de Bourges vient de nous informer de sa fermeture à partir de ce 29 octobre 2020. Cela annule, de fait, notre réservation de salle pour la réunion du Bureau que nous avions prévue le mercredi 4 novembre. Et nos permanences hebdomadaires de la bibliothèque sont aussi suspendues pendant la durée du confinement.

Nos projets d’ateliers de perfectionnement en jardinage devront être ré-étudiés quant aux dates possibles et à leur organisation pratique. Les ateliers prévus : enrichissement du sol, taille et plantation de fruitiers, réparation d’outils et manches en bois, utilisation sécurisée des outils motorisés (motonineuse, tondeuse-débroussailleuse, broyeur de branchages), bouturage-parcottage-division des plants, greffe des fruitiers, notamment. Nous étudierons la possibilité de mettre en place des formations sur mesure, en faveur de groupes restreints par exemple, comme nous l’avons expérimenté avec succès au printemps dernier. Cela vous sera précisé au fur et à mesure de nos décisions.

Nous maintenons nos ventes en direct, de nos fruits et légumes, les lundis et vendredis, au marais d’Antoine, de 16h30 à 18h, car nous devons assurer ces ventes. Etant producteur maraîcher, nos fruits et légumes sont des produits de première nécessité, pour nos clients (attestation de déplacement dérogatoire, case n°2). Grâce à ces ventes en direct, nous avons retrouvé, à présent, une trésorerie saine et positive.

De plus, nous venons d’être informés de l’acceptation de 3 demandes de subvention, déposées depuis août dernier.

Au marais d’Antoine, les coings sont en promotion à 1 € le kg et nous donnons les fruits talés ou tachés. Il reste des potirons, des potimarrons, des courgettes butternet, des betteraves rouges, des cardes (ou blettes), et bientôt nous cueillerons les sucrines du Berry, très belles et en fin de maturité.

Sabri, Mobarak et Najib ont terminé leur période de stage, ce vendredi 30 au soir, après 2 semaines de 35 heures, travaillées dans 6 marais et jardins gérés par les jardiniers solidaires à Bourges. Ce n’était pas facile pour eux, venus du Soudan et de Somalie, de comprendre les consignes données en français, mais en dépit de quelques petites erreurs, vite corrigées, tous 3 ont accompli des tâches très variées et souvent très physiques, parfois par temps de pluie, en jardinage, espaces verts, bricolage, rangement, aménagement et amélioration. Vous pourrez découvrir l’impact de leur implication en visitant les marais d’Antoine, des Ribauds, de Robinson, de St-Outrille, de St-Paul et le jardin de Baudens. NB : des parcelles à partager se sont libérées ou vont l’être, dans 3 de nos marais et seront réservées aux jardiniers solidaires.

Merci à tous les adhérents qui se sont succédés, chaque jour, pour assister Michel Besse, dans la formation, l’encadrement et la réalisation de tous ces travaux : Joaquim Costa, Dominique Arduin, Francis Letort, Catherine Bertault, Guy Hombergen, Richard Protin, Jean Fardeau, Pascal Petit, Hélène Désauté, Rémy Mauduit et Armelle Bourgouin.

Le journal le Berry Républicain nous a interviewés mardi après-midi et un article devrait paraître demain samedi 31 octobre, avec la photo des stagiaires.

Enfin, RCF en Berry diffusera ce samedi matin à 9h03, l’interview de Michel Besse, enregistré aujourd’hui, en fin d’après-midi. A écouter sur 91.0 pour la zone de Bourges et Vierzon, sur 104.9 pour Sancerre et sur 95.7 pour St-Amand-Montrond. Une rediffusion sera faite, lundi 2 novembre à 19h15. L’émission s’appelle “commune planète”. A noter que les autres media informés n’ont pas donné suite à leur possibilité de réaliser une information sur nos activités et nos stagiaires.

Donnez-nous votre avis sur ces reportages et sur nos activités récentes, SVP. Merci.

Nous vous souhaitons des semaines riches de projets. Gardez ou retrouvez la pleine forme et en respectant les consignes sanitaires actuelles, protégez-vous de ce damné coronavirus et protégez vos proches. Mais ne restez pas confinés strictement entre vos 4 murs : il faut vous aérer et continuer à vivre, à espérer, à positiver.

Au plaisir de vous retrouver vite.

les informations de la semaine

Bonjour amis jardiniers solidaires,

la permanence de notre bibliothèque de prêt a lieu le mercredi, chaque semaine, de 18 à 19h, à la maison des associations de Bourges, 28 rue Gambon. Nous avons enrichi notre fond d’ouvrages de bases en jardinage et c’est gratuit pour tous les jardiniers solidaires adhérents. Une belle opportunité de découvrir les techniques et les variantes du jardinage, de préférence propre et BIO.

Des bénévoles assurent cette permanence et vous aideront selon vos besoins, à choisir. Bien sûr, le masque est obligatoire dans la maison des associations. RV : bureau Henri Sellier, au 2è étage.

Vendredi de 17h30 à 19h (la tombée de la nuit), vous pourrez venir acheter les fruits et légumes produits par les jardiniers solidaires dans nos marais : les cucurbitacées sont au rendez-vous, potirons, potimarrons, butternets, et bientôt sucrines du Berry, bio à 2 € le kg. Mais aussi de superbes coings, pour compotes, confitures, pates de fruits, à 1,50 € le kg.  Faites-en part à vos amis, vos relations et à vos proches, car les ventes sont ouvertes à tout public.

Cette semaine, nous bénéficions de la présence active dans nos marais de 2 Soudanais et 1 Somalien, stagiaires, très travailleurs et que nous formons au jardinage propre. Ils seront la semaine prochaine encore avec nous et nous remercions les adhérents qui viennent et qui viendront aider Michel Besse à les accueillir et les encadrer.

la semaine des jardiniers solidaires

Bonjour amis jardiniers solidaires,

la semaine passée, avec les 3 stagiaires issus de Somalie et du Soudan, que nous accueillons depuis le 19 octobre, et les bénévoles jardiniers solidaires, nous avons bien travaillé dans nos marais de Robinson, St-Outrille, Antoine et Ribauds. Du jardinage bien sûr, mais aussi entre 2 averses, du rangement, du tri de matériel, outils, matériaux, du vide cabane, de l’agencement et des petites améliorations qui vont faciliter nos activités maraîchères. Merci à Dominique Arduin, Joaquim Costa, Francis Letort, Catherine Berteault, Guy Hombergen et Pascal Petit, pour leur précieux coup de main dans l’encadrement et la réalisation de ces travaux auprès du président, Michel Besse.

Du lundi 26 au vendredi 30 octobre, Sabri, Mobarak et Najib, seront présents pour la suite des travaux de jardinage et d’entretien dans ces 4 marais, mais aussi à St-Paul et à Baudens. Ils apprécient la participation des bénévoles, les échanges et la solidarité et ils ont un besoin fort d’apprendre, de parler et écrire en français.

Si vous avez une demi-journée libre, ou plus, ou moins, contactez-nous pour organiser le planning de cette dernière semaine d’octobre. Nos horaires : 8h30-12h ou 12h30 et 13h ou 13h30 à 16h30 ou 17h, selon la météo et le programme de travail. Pendant les pauses, autour du café et du jus de fruits, nous présentons du vocabulaire, des conjugaisons, des expressions de jardinage, en français parlé et écrit. Bien sûr, chacun s’efforce de respecter les distances de sécurité sanitaire ou le port du masque sinon : mais sur 3030 m2 au marais d’Antoine, c’est plus facile de se protéger. Nul besoin d’être un expert en jardinage ou en bricolage, pour venir nous aider : c’est bien d’apprendre à plusieurs, en participant !

Mercredi 28 de 18 à 19h, ce sera la permanence de la bibliothèque du jardinier cultivé et solidaire, à la maison des associations de Bourges, enrichie récemment de nouveaux ouvrages, utiles pour les débutants comme pour les plus expérimentés des jardiniers. L’emprunt par les adhérents est gratuit pour une durée de 14 jours. RV au 2ème étage, ce mercredi, bureau Henri Sellier, avec Thierry Hilaire, bénévole qui vous guidera pour choisir selon vos besoins.

Lundi 26 et vendredi 30, de 17h à la nuit, nous poursuivrons la vente, rue de Babylone, à l’entrée du marais d’Antoine, des fruits et légumes cultivés en bio par les jardiniers solidaires. En promotion, les bons coings à 1 € le kg ; des potirons, potimarrons et courgettes butternet en quantité limitée et bientôt des sucrines du Berry presqu’à maturité. Ces recettes aident fortement notre association, pour ré-équilibrer la trésorerie, mise à mal par la pandémie, les dossiers de subvention non traités ou rejetés et les charges salariales.

Enfin, nous serions preneurs de sciure ou de copeaux, pour nos nouvelles toilettes sèches, installées au marais d’Antoine, par David Grazon et Joaquim Costa. Nous recherchons aussi un panneau d’affichage d’occasion, avec fermeture vitrée, pour protéger nos documents et nos informations, rue de Babylone, où tout a été détruit volontairement et à 2 reprises, par des mains inconnues. Format pour 4 feuilles A4 ou 2 A3, souhaité. Et un tableau effaçable, style velleda, léger et transportable, pour nos schémas et cours de français.

besoin d’aide du 19 au 30 octobre

Bonjour amis jardiniers solidaires,

je vous confirme que notre association accueillera 2 stagiaires, du lundi 19 au vendredi 30 octobre, dans nos marais de Bourges.

– Idriss Mohamed Mobarak est Soudanais et a 30 ans.

– Najib Abdullahi Qalabad est Somalien et a 26 ans.

Tous 2 sont en situation de réfugié, autorisé à travailler en France et sont en stage INFREP, pour améliorer leur français parlé et écrit et pour accéder à un emploi. Nous sommes preneurs pour eux, de chaussures en tailles 42 et 44, robustes ou de sécurité.

Les jardiniers solidaires, sous la direction de Michel Besse, vont leur confier des tâches variées de jardinage pendant ces 10 journées de travail. Notre objectif est, en les aidant à s’exprimer en français, de leur apprendre les gestes de base en jardinage bio et espaces verts, afin de leur permettre en fin de stage, d’entrer en emploi chez nos partenaires, associations et entreprises. En juin, puis en juillet derniers, nous avons ainsi reçu 5 stagiaires, Afghans, Soudanais et Erythréens.

Un programme de travaux et tâches a été établi, concernant 5 de nos marais à Bourges. Nous avons besoin de renforts pour ces travaux et pour aider ces 2 stagiaires à réussir. Si vous avez une demi-journée ou une journée ou plus, disponible, et même si vous n’êtes pas très expérimenté(e) en jardinage, faites-nous part de vos propositions de co-animation (avec Michel Besse). Selon la météo, nous aurons aussi des travaux en intérieur ou sous serre. Les horaires seront de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h, susceptibles d’aménagements. Le 1er RV est fixé aux marais de Robinson et St-Outrille, lundi 19 à 8h30 : c’est au bout du chemin de Robinson qui part en face de la station TOTAL du Bd de l’Industrie.

bibliothèque du jardinier cultivé et solidaire mercredi 14 de 18 à 19h

Bonjour amis jardiniers solidaires,

avec la réouverture de la maison des associations, nous y avons repris notre permanence bibliothèque, au 2 ème étage, bureau Henri Sellier, tous les mercredis, de 18 à 19h.

Cette permanence est tenue par des bénévoles de notre association : Martine, Eva, Isabelle, Thierry ; et d’autres sont aussi prêts à venir assurer la permanence, en cas de besoin. Chaque adhérent à jour de sa cotisation annuelle peut emprunter un livre ou revue de base du jardinage, pour 14 jours, en veillant à bien respecter cette durée, dans l’intérêt de nos 173 adhérents. Le fond documentaire de base va être complété prochainement.

Le port du masque est exigé à la maison des associations.

Attention, le mercredi 11 novembre, la permanence n’aura pas lieu, jour férié oblige.

vente de légumes et fruits au marais d’Antoine

Bonjour amis jardiniers solidaires,

les tomates et les haricots sont en fin de production, mais nous avons encore de belles courgettes courtes ou longues ou rondes, des betteraves rouges, des cardes…

Et butternets, potirons et potimarrons mûrissent progressivement et nous les cueillons au fur et à mesure des besoins.

Il y aura du choix ce vendredi 9 et lundi 12, pour nos ventes de 17h30 à 19h30, au marais d’Antoine, chemin de Babylone à Bourges.

Les coings sont mûrs à présent et la récolte est de qualité. Les fruits tachés sont donnés et les sains sont à 1,50 € le kg. Il reste aussi des poires vertes, du raisin et des pommes.

Nous avons besoin d’un ou deux bénévoles pour ces ventes de légumes et fruits, cultivés en bio dans nos marais.

Merci de diffuser à vos proches, car les ventes sont ouvertes à tous.

Cordialement

Au jardin en octobre 2020

La météo : Les pluies sont enfin arrivées, fin septembre, sans excès ni violence. Elles ne compensent pas encore le très lourd déficit de ce 3ème été sec et chaud. Les niveaux d’eau restent bas dans les cours d’eau et les nappes phréatiques. Les pluies d’octobre profiteront aussi aux cultures en place. Les températures continuent de baisser, surtout la nuit. Les 1ères gelées, très précoces en 2016, du 9 au 11 octobre, pourraient sévir cette année, avant la fin du mois, compte tenu de l’avance de 3 semaines de la végétation. Si nous avions 16 heures de journée solaire fin juin, nous n’avons plus que 11h30 aujourd’hui. Puis seulement 8 heures fin décembre.

La lune : elle est pleine le 1er et le 31, ce qui fera de 2020 une année de 13 lunes ! Par rapport à la ligne d’horizon, la lune est montante jusqu’au 9, puis descendante jusqu’au 21, puis montante à nouveau jusqu’au 5 novembre.

Le travail du sol : il faudra récolter, les légumes qui craignent les gelées. Sinon, les protéger par un tunnel, un paillage ou des feuilles. Astuce : on creuse une rigole de 5 cm ou + autour des légumes racines, pour que l’eau ne stagne pas ; ainsi les gelées toucheront moins les racines. Les zones du jardin libérées après récoltes, seront nettoyées et pourront être bêchées ou retournées à la charrue, ou fraisées, ou paillées.

Composteur : les déchets verts, feuilles et fanes de légumes sont disponibles au jardin, après récolte. On peut en profiter pour démarrer un nouveau compost. Stocker en tas les déchets les plus volumineux, en attendant de pouvoir les incorporer au composteur, par petites quantités, ou les composter sur place. Arroser une fois par semaine en cas de temps sec, sinon ouvrir le composteur à la pluie.

Les engrais verts : par températures favorables, on peut semer seigle, avoine, vesce, trèfle, phacélie ou navette. En vert, au printemps, ils seront coupés et enfouis pour enrichir la terre en azote.

Semis : ils sont exclus à présent, sauf sous serre ou tunnel. Mais on peut planter les bulbes d’échalote grise, d’ail et d’oignon, jusqu’à fin novembre. En situation bien exposée, on peut risquer quelques lignes de fèves ou de pois.

Repiquage : laitues, choux, poireaux sont à repiquer en 1ére quinzaine d’octobre, pour une récolte de printemps. Les stolons de fraisiers bien racinés sont aussi à repiquer, sur terre enrichie de fumier ou compost.

Arbustes : les touffes de framboisiers excédentaires seront déplacées et plantées en fin de mois. Les autres arbustes et arbres seront plantés à partir de la mi-novembre. Groseillers, cassissiers, vignes se bouturent facilement en terre propre, riche et humide, ou en arrosant régulièrement si le sol est trop sec.

Récoltes :  les légumes et fruits sains en excédent seront mis en cave ou dans un local abrité du froid, en conserve ou en congélation, ou partagés avec la famille et les amis. On peut aussi donner à une association caritative, au CCAS ou directement aux familles en difficultés que l’on connaît : à vous de choisir parmi les nombreuses sollicitations.  Conserver les graines des plus beaux légumes, après séchage sur un journal ou papier absorbant et les marquer.

Autour des jardins entourés d’eau, les marais, il faut curer les fossés, car une vase de 5 à 15 cm se dépose au fond chaque année. Cette vase,  très riche, peut être étalée en planches pour les prochains semis de printemps ou stockée en tas. Répartir ce travail de curage sur plusieurs jours, car il est pénible, en profitant des périodes où le niveau d’eau est le plus bas.

les informations de la semaine

Cette semaine, les ventes de fruits et légumes cultivés en bio, continuent au marais d’Antoine, rue de Babylone à Bourges, les lundis et vendredis de 17h30 à 19h30. Abondance de coings à cueillir ou ramasser, que nous proposons à nos adhérents à 1,50 € le kg. Les ventes sont ouvertes à tout public. Courgettes, tomates, cardes, potirons rouges, butternets, haricots, betteraves sont disponibles actuellement. A la cueillette et à la vente, les bénévoles sont les bienvenus.

Nous assurerons la permanence bibliothèque, à partir du 7 octobre, à la maison des associations, 28 rue Gambon à Bourges, tous les mercredis, de 18 à 19h, au 2 ème étage où nous avons transféré notre fond documentaire. Chaque adhérent peut emprunter gratuitement, un livre ou une revue, pendant 14 jours. Les permanences sont assurées par des bénévoles jardiniers solidaires. Merci à chacun de respecter les règles de prêt, au bénéfice de tous les adhérents.

Enfin, du 19 au 31 octobre, nous accueillerons 2 stagiaires de l’Infrep, dans les marais de l’association, à raison de 35 h par semaine. Idriss est Soudanais et a 30 ans. Najib est Somalien et a 26 ans. Notre ambition est de les former au jardinage et d’améliorer leur bases et pratiques du français, en vue d’offres d’emploi chez nos partenaires. Pour participer aux travaux et à l’encadrement, nous accepterons volontiers des jardiniers solidaires, même peu expérimentés : communiquez-nous vos propositions et disponibilités.

vente de légumes et fruits au marais d’Antoine

Bonsoir amis jardiniers solidaires,

avec l’entrée en automne, nous devons modifier nos horaires et nos jours de vente, pour tenir compte des quantités et variétés disponibles. Nous proposons à partir du 1er octobre, de vendre au marais d’Antoine, rue de Babylone à Bourges, les lundis et vendredis, de 17h30 à 19h, les légumes et fruits cultivés sans aucun produit ou traitement chimique, dans nos parcelles classées en bio ou en conversion bio.

Nous avons encore : tomates, courgettes, betteraves, potirons, butternets, haricots, cardes, pommes, poires, raisins. Beaucoup de coings sont arrivés à maturité et sont excellents.

Les ventes sont ouvertes à tous les adhérents et à tout public, à prix très raisonnables. Elles nous permettent d’équilibrer notre trésorerie.