Coup de main au marais d’Antoine, mercredi 4 décembre 2019

Les adhérents disponibles étaient invités à ce coup de main :

  • pour nettoyer des parcelles délaissées ou abandonnées par leur jardinier, soit près de 400 m2 sur ce grand marais de 3030 m2, nous avons arraché les plantes montées en graines, puis fauché et passé la tondeuse-débroussailleuse. Ces parcelles ont rapidement trouvé de nouveaux jardiniers solidaires, pour remplacer les défaillants.
  • pour consolider, réparer la serre, située sur le côté gauche, et ses ouvertures.
  • pour tondre les allées principales et les accès.
  • pour démonter, trier puis ranger les tuteurs ; composter les pieds de tomates et de légumes fanés.
  • pour utiliser les déchets les plus volumineux en renforcement des berges du marais. Puis Renaud et Michel ont dragué la vase des fossés proches, et l’ont déposée sur les déchets.

Nous avons décidé de ne pas renouveler la convention avec l’EPIDE d’Osmoy qui s’achevait le 30 novembre. En effet, les engagements signés en décembre 2017, puis revus à la baisse en décembre 2018, n’ont globalement pas été respectés par l’EPIDE, qui a annulé trop souvent sa venue dans nos marais, ou réduit anormalement ses effectifs de jeunes. Dommage, car c’était un investissement important que nous faisions en faveur de ces jeunes de 18 à 25 ans, en les formant aux tâches du jardinage et en leur confiant gratuitement, au marais d’Antoine, une parcelle de 100 m2 et une serre. Dommage surtout que les personnels dirigeants et encadrants aient vraiment négligé cette action de solidarité et de citoyenneté, en n’y mettant pas les moyens nécessaires (aucun euro disponible par exemple, pour acheter des graines !!!)

Alors, un grand merci à Julien, Claude, Renaud, Clémentine, Steven, Nathalie, Christian et Michel, qui ont assuré ces travaux par une température proche de 1°, loin des 8° annoncés par Météo France, et dans l’humidité et la brume. La soupe chaude et les mets offerts par l’association, ont été bienvenus, en clôture de ce coup de main.

Michel Besse, président