le noyer à 3 troncs de St-Outrille

marais St-Outrille vu du grand noyer en 8-2020

Bonjour amis jardiniers solidaires,

Guy nous propose l’article ci-dessous, pour illustrer le travail réalisé dans nos marais de Robinson et St-Outrille à Bourges, avec nos 3 stagiaires Soudanais et Somalien, en octobre 2020.

Précisons que le noyer qu’il cite, abattu puis tronçonné par Guy, était composé de 3 troncs dangereux, peu productifs, mal placés, qui penchaient vers le sol et empêchaient tout travail de maraichage. Il était situé en fait dans le marais DP116, appartenant à la ville de Bourges. Ce marais est contigu à notre marais de Robinson, et il s’appelle en réalité marais de St-Outrille et non marais de Robinson. Il est loué à notre association par la ville de Bourges depuis avril 2019, était en friche et a été classé en AB (bio) par Ecocert en janvier 2020.

marais St-Outrille noyer tronçonné 4-2020

Ce marais a été cultivé avec succès par des jardiniers solidaires débutants, formés d’avril à août 2020, puis par un groupe de 10 femmes venus le 30 mai après-midi s’initier au jardinage bio avec BioBerry et enfin par 3 groupes successifs de stagiaires issus de l’immigration autorisée, accueillis en juin, en juillet et en octobre 2020. Merci à tous ces nouveaux jardiniers, devenus nos amis solidaires et à tous les bénévoles de notre association, venus pour aider à former, encadrer et travailler dans ces marais. Et un grand MERCI à Guy, qui a assuré des missions souvent difficiles et très physiques, au cours de ces demi-journées où il ne comptait pas son temps.

Michel Besse, président, formateur et coordonnateur de ces travaux

marais St-Outrille motobineuse par Khalilullah 19 juin 2020

Si d’après la légende ou le conte, Robinson devait se sentir bien seul sur son île déserte, chez les jardiniers solidaires, c’est le noyer à trois troncs du marais de St-Outrille, situé chemin de Robinson, qui ressentait sans doute la même lassitude, la même solitude au milieu de ces marais! À tel point qu’après une bonne centaine d’années de présence, notre président décida pour faire de la place pour notre maraîchage bio du marais, de lui accorder un repos définitif! Deux gros troncs se sont donc vu disparaître dès mars dernier, mais trop fier que pour se laisser aller aussi facilement, le dernier grand tronc penché du noyer fit de la résistance en sachant qu’il avait une dernière mission à remplir! En effet durant ces deux dernières semaines d’octobre, il a eu la noble tâche d’observer, guider et encourager du haut de ses hautes branches centenaires les travaux de nos trois stagiaires Moubarak, Najib et Sabri, réfugiés dans nos contrées et qui ont fait un boulot du tonnerre, sous la houlette de Michel et de bon nombre d’autres bénévoles de l’association. Notre noyer bien fier et si haut perché agissait avec facilité et dextérité dans ses observations pour le bien-être de nos courageux jardiniers en herbe, qui travaillèrent aussi aux marais d’Antoine, des Ribauds, de Robinson, de St-Outrille, de St Paul et au jardin de Baudens. Biner, sarcler, ratisser, planter, tailler, tondre, cueillir, devenaient autant de tâches accessibles à nos stagiaires, mais c’était aussi sans compter les nombreuses tâches de fin de saison, démolition de cabanons obsolètes, déplacement de poulailler, nettoyage et curage de fossés, évacuation à la déchetterie, confection d’abris supplémentaires, aménagement de cabanons restants, débroussaillage et préparation de nouvelles parcelles. J’en passe encore tant les tâches annexes furent nombreuses en octobre.

marais St-Outrille noyer à tronçonner 25-6-2020

Chaque marais aura bénéficié de leur bonne volonté et de leur travail et je suis certain que bien des adhérents, en revenant dans ces marais et jardins, s’émerveilleront de ces nombreux travaux améliorant notre cadre de vie. Ainsi, à la fin de ces deux semaines, notre noyer pouvait tirer sa révérence en ne laissant qu’une grosse souche au sol en guise de témoignage ou de souvenir des services rendus depuis autant d’années. Tout en sachant qu’après tronçonnage, transport et séchage, il assurera encore un dernier service à votre serviteur, en agrémentant de nombreuses soirées d’hiver, dans l’âtre du feu ouvert qui accueillera ses bûches, apportant la chaleur et  le spectacle d’une flamme dansante.Tout jardinier solidaire qui se respecte ne peut qu’avoir une pensée de gratitude pour les nombreux services rendus par notre Noyer à 3 troncs !

Amicalement 

Guy

Print Friendly, PDF & Email