Initiation au jardinage propre à l’école du Grand-Meaulnes

25 élèves de CM1 et CM2 de l’école du Grand-Meaulnes, rue Louis Loucheur à Bourges, ont participé à la formation au jardinage et aux pratiques respectueuses de l’environnement, du 26 avril au 4 juillet 2019.

Deux bandes de vieille pelouse ont été transformées en un jardin de près de 50 m2, séparées par un grillage. Avec les conseils de Richard Protin, Christian de Lignières et Michel Besse, les écoliers ont semé d’abord des pois, des radis, des carottes et des laitues, dans une terre enrichie de bio-compost. Puis ils ont mis en terre pommes de terre, menthe, bourrache, fraisiers, maïs doux ; et en juin, basilic, tomates-cerises et aubergines.
Désherber, pailler, tuteurer, repiquer, arroser, composter : beaucoup de pratique et un peu de théorie, ont été mis en œuvre.

Pour l’école du grand Meaulnes, déjà très engagée dans les actions de développement durable, la biodiversité, le traitement des déchets et le compostage, cette initiation au jardinage était un complément logique et concret, pour les écoliers actifs et intéressés de la classe d’Hélène Désauté.

Dernière session d’initiation avec les enfants de l’école Beaumont-Carolus de l’éco-quartier Baudens

Jeudi 28 juin les écoliers de CM1 de Beaumont-Carolus étaient au jardin de Baudens, pour achever la mise en culture des dernières parcelles. Désherbage, buttage, repiquage et semis étaient prévus : les 15 parcelles de 6 m de long sur 1m60 de large sont ainsi toutes occupées.

Crédit photo /Dne/Yo/

C’était la dernière séquence de jardinage pour ces 25 garçons et filles de 9-10 ans et ils ont bien travaillé, en salle depuis décembre, puis en jardin depuis avril. Sur un sol ingrat, pauvre et argileux, ils ont réussi, en utilisant un compost agrée bio, à produire légumes et fleurs. Au-delà de cette année scolaire qui s’achève, ils pourront revenir sur ce jardin, pour l’entretenir, récolter…, avec l’aide de leurs parents, amis, des bénévoles du quartier et des jardiniers solidaires.

Vers 15h15, l’association formatrice, “les jardiniers solidaires” a offert à tous le verre de jus de fruit et les gâteaux assortis, pour les remercier de cet investissement plutôt réussi, sous l’accompagnement de Me Pellentz, leur institutrice.

Nous vous invitons, si vous le pouvez, à venir découvrir ce jardin pédagogique et écologique, crée sur 192 m², et cultivé avec passion par ces “graines de jardiniers de Baudens”.

Il nous reste un peu de bricolage et d’entretien à faire sur ce jardin de ville situé dans la cour d’honneur de l’ancien hôpital militaire de Baudens, près de la chambre de métiers et de Pôle Emploi. Et la signalétique est à améliorer, car non réalisée, hélas, par nos partenaires associés, malgré leurs engagements initiaux.

Mais cette initiation au jardinage démarrée en décembre dernier, avec l’école de Beaumont-Carolus, s’est avérée fructueuse, les 25 enfants de 9 et 10 ans s’étant beaucoup investis sur toutes les tâches proposées. Michel Besse et Christian de Lignières ont assuré les cours, puis Luis Ansede et Mario Soares sont intervenus pour les séquences pratiques au jardin. Malgré des conditions climatiques défavorables longtemps et un sol ingrat, pauvre et argileux, les jardiniers solidaires ont pu assurer avec les enfants, des cultures variées, dont les cueillettes seront étalées jusqu’en novembre 2018.

Les conditions climatiques n’ont pas souvent été favorables, le sol du jardin de Baudens s’est avéré très argileux, caillouteux et pauvre. Et cependant, les élèves de votre classe de CM1, ont suivi avec attention et passion, tous ces travaux, parfois difficiles. Nous espérons que ces enfants pourront aller, seuls ou avec leur famille, voir au jardin, l’évolution de leurs cultures. En fin de journée, les volontaires, enfants et adultes, seront toujours bienvenus, pour arroser, désherber, attacher, repiquer et cueillir raisonnablement.

Des parents, amis, voisins et des enfants eux-mêmes ont prévu de venir pendant les vacances scolaires continuer à entretenir ce jardin pédagogique et écologique. Nous leur apporterons aussi une présence de temps en temps, pour consolider travail et résultats.

Les CM1 de l’école Beaumont cultivent l’éco-quartier

À l’éco-quartier de Baudens, les écoliers profitent des conseils des Jardiniers solidaires qui ont réussi leur pari : intéresser les jeunes à la culture potagère.

Dans l’éco-quartier Baudens, les CM1 de l’école Beaumont, accompagnés de leur institutrice, Anne Pellentz, cultivent leur jardin sous la houlette et les conseils des Jardiniers solidaires.

Avant d’enrichir un peu le sol, de semer carottes, betteraves, maïs doux et de repiquer des œillets d’Inde sur les parcelles fraîchement retournées par la motobineuse de Michel Besse, président de l’association, les 25 jeunes pousses se penchent sur les planches déjà ensemencées. L’ail, les petits pois qu’il faudra bientôt ramer, les pommes de terre prêtes à être binées et les échalotes sont sortis de terre, mais un sérieux désherbage s’impose.

« On doit arracher les mauvaises herbes ? » À ce terme disgracieux, les Jardiniers solidaires Luis et Christian préfèrent l’expression « herbes folles ». Tout a son utilité, ces dernières empiètent juste un peu trop sur les plates-bandes. Cet azote en puissance sera en revanche idéal pour alimenter le tas de compost.

Récolter le fruit de leur labeur Répartis en trois petits groupes, les élèves retroussent les manches sans rechigner. Le désherbage va bon train, et la concentration ratisse large dans le jardin potager. Les jardiniers solidaires ont réussi leur pari : intéresser les jeunes à la culture potagère. Certains avaient déjà la main verte, et une petite expérience acquise dans le marais de papa ou de papy. Mais leur fierté est de prochainement récolter le fruit de leur labeur. Les séances ont débuté en décembre dernier. Michel Besse compte bien faire le tour du calendrier et pousser l’aventure jusqu’à l’époque des citrouilles et des potirons. En attendant, râteaux, pioches et arrosoirs sont de sortie sous des températures qui repartent à la hausse. Le temps idéal côté jardin.

LE BERRY RÉPUBLICAIN 20/05/2018

https://www.leberry.fr/bourges/2018/05/20/les-cm1-de-lecole-beaumont-cultivent-leco-quartier_12854638.html

Jardinage avec les enfants de l’éco-quartier Baudens

Ici, 25 garçons et filles de CM1, de l’école de Beaumont-Carolus, cultivent des légumes et des fleurs, avec l’aide des jardiniers solidaires.

Ils n’utilisent pas d’engrais, ni de produits ou traitements chimiques. Ils sont initiés au jardinage « propre » depuis décembre 2017 et jusqu’à fin novembre 2018, afin de suivre un cycle annuel complet de cultures.

Cette action pédagogique et écologique a été mise en place avec le soutien de la SEM Territoria, de la ville de Bourges, de l’office départemental d’HLM du Cher et de l’école de Beaumont-Carolus. Elle est animée par l’association « les jardiniers solidaires »

Crédit photos Dane Apache/Dne/Yo/

Ecole de Beaumont-Carolus et jardin écologique et pédagogique de Baudens

Michel Besse et Christian De Ligniéres ont débuté l’animation au jardinage, avec la classe de CM1 de Beaumont-Carolus à Bourges, jeudi 7 décembre, une classe très dynamique, comprenant 24 garçons et filles très curieux.

Notre ambition est de leur donner de bonnes bases en jardinage propre, pour produire des légumes et fruits tout au long de 12 mois de théorie et de pratique. Ils vont pouvoir cultiver un jardin sur le site de l’écoquartier de Baudens, où près de 200 m² leur sont réservés.

L’appui des jardiniers solidaires et d’habitants volontaires du quartier assurera les cultures aussi, pendant les vacances scolaires des enfants. Beaucoup d’idées de légumes et de petits fruits rouges ont été émises et seront à expérimenter dans ce jardin écologique et pédagogique.

L’écoquartier Baudens mobilise les mains vertes

Petits et grands jardiniers ont planté des boutures de framboisiers, de groseilliers, de vigne et de cassissiers.?

© photo I.Coudrat

Le cours de bouturage organisé hier matin au cœur de l’écoquartier Baudens, avec l’association les jardiniers solidaires, marque le coup d’envoi d’une série d’actions dédiées au jardinage collectif.

Les idées poussent du côté de l’écoquartier Baudens, qui continue d’animer et d’embellir ses espaces verts pour le plus grand plaisir des résidents et des riverains.

Tous ceux qui souhaitaient apprendre quelques rudiments jardiniers ou se perfectionner, étaient invités, hier matin, à mettre la main au terreau, sous les conseils avisés de l’association les jardiniers solidaires et de son président Michel Besse (*).

La pluie et les éclaircies ont planté le décor… et les mains vertes, boutures de cassis, de groseilliers, de vignes et de framboisiers.

 Des pots, de la terre, et du compost maison récolté dans les conteneurs installés à dessein il y a six mois au pied des logements, et le tour était joué.

La formule a fait mouche, et séduit petits et grands. L’objectif à moyen terme ? Créer une parcelle potagère que s’approprieraient les habitants du quartier, un peu comme sur le modèle des jardins partagés qui font l’unanimité dans le quartier Aéroport.

Mobiliser les habitants, et créer du lien social autour d’une activité à la fois utile et ludique s’enracine avec succès et porte ses fruits dans l’écoquartier Baudens qui ratisse large. Les jardiniers solidaires cultivent en effet un projet avec l’école Beaumont. Après les fleurs qu’ils ont semées l’été dernier, les enfants devraient bientôt apprendre à planter des légumes, et à faire leur potager.

(*) L’action était également réalisée en partenariat avec le Conseil départemental, la Ville de Bourges, Bourges Plus, la Sem territoriale et l’OP HLM du Cher.

Isabelle Coudrat

http://www.leberry.fr/bourges/environnement/2017/10/01/lecoquartier-baudens-mobilise-les-mains-vertes_12572041.html