Coup de main aux marais de Robinson et de Saint Outrille

Le rendez-vous était donné à 10 h, sur le parking de l’ancienne piscine de Robinson. 11 jardiniers solidaires, dont 3 nouveaux adhérents, ont entrepris de curer le fossé longeant l’avenue de Robinson à Bourges. Ce fossé, démarrant sur une grande parcelle en friche appartenant à la ville de Bourges, depuis le déversoir de l’Auron, n’avait connu en fait aucun entretien ou curage depuis au moins 10 ans, selon les propriétaires rencontrés.

Armés de pioches et de pelles, nous avons rapidement dû utiliser aussi machettes, serpes et même tronçonneuse, car le fossé était comblé d’humus, de terre, de déchets, de plaques métalliques, d’arbustes et d’arbres. 4 points étaient particulièrement difficiles d’accès, avec des hauteurs de déchets conséquentes et une végétation dense barrant tout passage.

En 2 heures de travail, nous avons redonné forme au fossé, du déversoir jusqu’au tunnel qui passe sous l’avenue de Robinson et rejoint le canal, soit 150 mètres environ. Le curage est à poursuivre, mais le plus difficile a été réalisé : il reste à ôter par endroits, de la terre ou de l’humus et à peaufiner largeur et profondeur pour obtenir un niveau satisfaisant d’écoulement des eaux de pluie et d’excédent de l’Auron et du canal. L’objectif est aussi de limiter ou supprimer les inondations anormales et répétées que nous connaissons depuis les années 2010 et qui détruisent nos cultures, endommagent nos marais et causent l’abandon de nombreux jardiniers, parmi les plus âgés, les plus fragiles et les débutants.

Pour achever ce travail, nous comptons vraiment sur les propriétaires et locataires concernés par ce fossé. Plusieurs étaient absents pour ce coup de main que nous avions demandé et annoncé depuis plusieurs mois. Parmi eux, la ville de Bourges brillait hélas, par son absence, alors que plusieurs marais lui appartiennent, quasiment tous en friche ou non cultivés depuis des années.

L’entretien inexistant et défaillant de l’Auron et du canal à partir du déversoir, nous interroge sur la capacité des décideurs à assumer leurs responsabilités et leurs obligations. Les promesses à vocation écologique nous inondent régulièrement, aussi souvent que les 9 inondations comptabilisées de janvier à mai 2018, sur ces marais de Robinson et de St-Outrille. Quand la ville de Bourges entreprendra t-elle de poursuivre le curage du fossé et de réaliser le nettoyage du canal où la vase et les végétaux accumulés depuis des années, aggravent lourdement le volume des inondations ?

Merci à tous les jardiniers solidaires qui ont débuté ce travail difficile et pénible : Lysiane, Yvonne, Isabelle, Laurette, Gérard, Pierre, Olivier, Jean-Noël, Francis, Christian et Michel.

Michel Besse, président « les jardiniers solidaires »

Crédit photo /Dne/Yo/

A lire dans le Berry Républicain

Coup de main – Marais d’Antoine – Vendredi 20 avril après-midi

Bonjour à tous les jardiniers solidaires, anciens et nouveaux, confirmés et débutants,

le beau temps, sec, est enfin arrivé. Il pourrait durer au moins jusqu’à lundi prochain et il est donc vraiment important de profiter de cette période favorable pour remettre à jour nos jardins.

S’il vous reste une ou deux heures libres, nous vous invitons à nous rejoindre au marais d’Antoine, chemin de Babylone à Bourges, pour une opération “coup de main”, dès 17 ou 17h30 et jusqu’à 19 ou 19h30, ce vendredi 20 avril après-midi.

Le marais d’Antoine lors de la première visite

Les jardiniers qui ont pris une parcelle sur le marais d’Antoine, auront déjà travaillé à sa mise en culture, mais nous avons tous accumulé du retard, en raison des intempéries et inondations répétées et anormales depuis janvier.

C’est pourquoi, nous avons besoin de jardiniers réellement solidaires et volontaires pour nous aider à ranger, aménager une serre ou 2, fraiser, tondre, planter, renforcer les berges, curer les fossés, semer en planche en pleine terre ou sous serre en caissettes ou au sol…,sur les parcelles de notre association, dans ce marais. Tous les adhérents disponibles seront les bienvenus. Venir si possible avec un outil : drague, râteau, griffe, serfouette, piochon, ou bêche, par exemple et des gants.

En cours de défrichage à l’Automne

Christian de Lignières coordonnera les énergies et les travaux ; il saura occuper chaque bénévole, au mieux des nécessités et des priorités, et sera assisté en cas de besoin, par les membres du bureau de l’association.

Et vers 19h30, l’association offrira à tous les participants, le verre de l’amitié et de la solidarité. En complément, ceux qui le souhaitent et le peuvent, pourront apporter un plat ou une entrée ou un dessert,…à partager.

Au début du printemps, avant les inondations

Merci d’avance. Pas besoin de réserver, venez tel que vous êtes, mais en tenue de jardinier et en forme !

Cordialement

Michel Besse, Christian de Lignières et le bureau

les jardiniers solidaires, maison des associations, 28 rue Gambon, 18000 Bourges

tél 06 51 72 96 18 Michel

tél 06 04 44 50 86 Christian